Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
 Gîte des glycines

Pour des vacances autrement ...

Convivialité & Echanges

Merci aux visiteurs du

Dimanche 06 avril 2014

pour les 20 ans d'accueil Paysan.

 

Quelques clichés de la balade du matin,

pour les plus courageux, car la chaleur n'était pas au rendez-vous.

 

 

porte-ouverte 0415

 

A travers les landes de L'imaginaire . . . 

Conté par Marie-Annick et Hélène . . .

 

VIe siècle avant notre ère, les celtes arrivent en Armorique.

Pour faciliter leurs déplacements,

la Fée Joyance crée d'un coup de baguette magique,

le chemin que vous allez parcourir...

 

A cette époque, les landes s'étendent à perte de vue.

La contée est déserte et traverser cette campagne désolée n'est pas un voyage d'agrément.

Aussi pour accompagner le voyageur solitaire, Joyance n'hésite pas à jalonner

le sentier de bornes numérotées et à rédiger un carnet de route.

 

porte-ouverte-0418.JPG

 

Croix des Quatres Contées,

Les rogations,

L'orée de la forêt du Gâvre est notre point de départ.

Mais avant de nous mettre en route, regardons la lande s'animer au loin.

Des bannières multicolores ondulent à l'horizon

et le vent porte l'écho chanté des litanies.

 

Ce sont les processions des Rogations . . .

 

Elles arrivent des quatres communes:

Vay, le Gâvre, Marsac, Conquereuil et se rejoignent ici

au pied de la croix des quatres contrées.

Proche du bois sacré des druides, les villageois viennent implorer le ciel

pour les biens de la terre et les travaux des hommes.

 

porte-ouverte-0420.JPG

 

La recette de la fée joyance:

"Tisane de Bruyère

1 cuillère à soupe pour une tasse d'eau bouillante.

Laisser infuser 10 minutes.

Effet diurétique, conseillé pour la goutte, les rhumatismes,

les maladies liées à l'exès d'urée et d'acide urique."

porte-ouverte-0422.JPG

Le conseil de la Fée Joyance:

 

"Ne méprisez jamais un lutin (vengeance de lutin, on n'en voit pas la fin.)

Pour déjouer leurs sortilèges, du sel, de l'eau bénite, un clou dans une poche

sont des talismans efficaces.

La meilleur protection est d'essayer de les domestiquer.

Bien nourris et traités avec respect, ils rendent de grands services à la maison.

 

porte-ouverte-0424.JPG

Les Roches Blanches:

Si maintenant le vent vient chanter sur notre visage, c'est pour mieux

nous entraîner dans le tourbillon des siècles.

Aux temps incertains où le petit peuple dresse

des pierres au sommet des collines sacrées.

Sur notre gauche, les "bellions" de quartz blanc ont été arrachés à leur lieu d'origine.

Cependant, ils gardent en mémoire le soleil levant des solstices d'été

et la danse des korrigans, des nuits de pleine lune.

porte-ouverte-0428.JPG

A la croisée des chemins.

Au carrefour du Pâtis aux Oiseaux, toute fine et solitaire,

la croix templière fait face aux éléments.

Sa silhouette rassure le voyageur, quand l'ombre de la nuit le surprend,

égaré sur la lande.

Dans la pierre bleue son socle, un nom est gravé . . . approchons nous . . .

est-ce celui du sculpteur?

Remarquons la naïveté émouvante du Christ.

Il rayonne au centre d'un cercle qui symbolise la science de l'univers.

 

porte-ouverte-0430.JPG

La poésie de la Fée Joyance:

"Elevée comme pour toucher le ciel

En ardoise, retirée de sa gangue matricielle,

La croix, au bout du chemin

Accueille, protectrice, le pélerin."

 

porte-ouverte-0431.JPG

Le bois des Fées:

 

Tout au fond du vallon, nous apercevons le Bois de Guémené-Penfao.

C'est ici que commence le territoire des Fées.

La Fée Joyance y a élu domicile, près durocher à la gente.

C'est là qu'elle vient méditer pour guider sur les chemins de la vie,

le voyageur en quête d'amour.

Toutes les Fées sont généreuses et bonnes, mais en vieillissant,

elles peuvent devenir susceptibles,

surtout si des humains se moquent d'elles.

Elles sont capables, telle la Fée Carabosse de jeter un sort à une vallée entière.

 

porte-ouverte-0437.JPG

Le Don

Insensiblement nous venons de pénétrer sur les terres des Seigneurs de Pont-Veix.

Nous voici au bord du Don.

La présence de l'eau nous entoure, nos sens sont en éveil . . .

nous sommes au coeur d'un univers

aquatique symbolisé par la déesse mère Dana.

 

porte-ouverte-0440.JPG

Petit à petit, les pierres de la voie s'impriment sous nos pieds et nous laissent

au talon l'empreinte séculaire des voyageurs antiques. . .

Celle des guerriers celtes, offrant leurs armes aux divinités de l'eau,

celle des légionnaires romains partant conquérir l'Armorique,

celle du pèlerin en route vers Saint-Jacques-de-Compostelle.

 

Tous ont touché de leurs pas les pierres qui nous portent maintenant et aujourd'hui

la mémoire de leur cheminement nous appartient.

 

porte-ouverte-0442.JPG

 

La parole de la Fée Joyance:

"Lorsque je veux me "recréer",

je cherche le bois le plus sombre,

le marécage le plus dense.

J'entre dans un marécage comme dans un lieu sacré.

Là est la force, la moelle de la Nature"

 

porte-ouverte-0443.JPG

 

porte-ouverte-0445.JPG

 

La poésis de Joyance et Carabosse:

 

Aux temps jadis, aux temps rêveurs, aux temps des Fées,

Il aurait fallu vivre au bois, chez des muguets,

Sous les branches, parmi les rumeurs étouffées.

Sans rien savoir, sans croire à rien, libre et gais.

Nourris de clair de lune et buvant la rosée,

Il aurait fallu vivre aux boix, chez les muguets,

Aux temps des fées.

 

porte-ouverte-0450.JPG

La parole avisée du grand-père de la Fée joyance

" qui chaule sans fumer, se ruine sans y penser."

(Dicton paysan, à l'apparition des engrais chimiques en 1890 environ)

porte-ouverte-0451.JPG

 

porte-ouverte-0452.JPG

 

porte-ouverte-0453.JPG

 

porte-ouverte-0454.JPG

L'allée des Chênes:

Nous sommes arrivés au terme de notre parcours.

Les chênes de la forêt du Gâvre ont présidé à notre départ, ceux de pont Veix

ponctuent avec majesté notre voyage dans le temps.

porte-ouverte-0346.JPG

Présent depuis 600 ans, les arbres de cette allée

sont les témoins historiques de la vie du domaine.

Allons tranquillement  nous asseoir à l'ombre de leurs branches.

Appuyés au tronc noueux, la tête sous la ramée,

écoutons-les . . . ils chuchotent . . . les souvenirs anciens des chevauchées,

les grands galops des matins d'hiver,

quand frissonnent les vols de colombes en s'éparpillant au loin.

 

porte-ouverte-0361.JPG

Ils chuchotent . . . les chênes.

Pour ceux qui savent entendre, de murmures en soupirs,

dans les froissements d'ailes et le souffle du vent,

ils laisent parler leur âmes.

 

Les textes sont extraits de :

http://www.mairie-guemene-penfao.fr/iso_album/circuit_d_interpretation.pdf

Et l'après midi:

visite du gîte plus expo sur les semences paysannes,  jeux en bois et manège pour les enfants

 

porte-ouverte-0456.JPG

 

  merci à Hélène et Marie-Annick pour leurs voix sur cette belle Balade

 

porte-ouverte-0459.JPG

 

porte-ouverte-0460.JPG

 

porte-ouverte-0461.JPG

 

24-06-09-anniversaire-copains-d-alwenna--31-.JPG

 

Merci à tous de votre visite

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Pëllegry 01/05/2014 07:56


C'est super ce que vous avez fait. Merci